Pourquoi s'outiller dans un contexte d'aide sociale?

La numérisation comme atout dans nos pratiques

S'outiller au mieux dans un contexte d'aide sociale aux mineurs en danger ou en situation de handicap en utilisant des outils numériques présente plusieurs avantages qui peuvent améliorer votre travail tout en préservant la dimension relationnelle avec les bénéficiaires. Voici quelques raisons pour lesquelles l'utilisation d'outils numériques peut être bénéfique et améliore vos pratiques:

  1. Gestion efficace de l'information :
    Les outils numériques permettent de stocker, organiser et récupérer facilement des informations importantes sur les bénéficiaires. Cela peut inclure des antécédents familiaux, des évaluations de risques, des plans d'intervention, etc. Une gestion efficace de l'information contribue à une meilleure compréhension des besoins des mineurs en danger. Diminue la perte de temps dans la recherche de ces informations et concentre votre action sur l'essentiel, vos bénéficiaires.

  2. Communication améliorée : 
    Les outils numériques facilitent la communication entre les différents acteurs impliqués dans l'aide sociale, tels que les travailleurs sociaux, les éducateurs, les psychologues, et même les familles. Les plateformes de communication en ligne peuvent faciliter le partage d'informations importantes de manière sécurisée. Notre journalier d'équipe permet de ne pas oublier un message à transmettre, une information importante à retenir.

  3. Suivi des progrès : 
    Les outils numériques permettent de suivre les progrès des bénéficiaires de manière plus systématique. Cela peut inclure le suivi des rendez-vous, des évaluations périodiques, des résultats scolaires, et d'autres indicateurs pertinents. Cela facilite l'ajustement des interventions en fonction des besoins changeants des bénéficiaires.

  4. Interventions ciblées : 
    Les données collectées à l'aide d'outils numériques peuvent être analysées pour identifier des tendances, des schémas ou des facteurs de risque spécifiques. Elles peuvent être regroupées sur des tableaux qui dégagent des ruptures et nous donnent une autre vision sur celle-ci.  Cela permet aux professionnels de concevoir des interventions plus ciblées et adaptées à chaque situation individuelle. Cela permet aussi d'affiner la rédaction de rapport autour du bénéficiaire.

  5. Formation continue : 
    Les outils numériques peuvent faciliter la formation continue des professionnels de l'aide sociale en fournissant un accès facile à des ressources éducatives, des webinaires, des études de cas, etc. Cela contribue à maintenir un haut niveau de compétence et d'expertise.

  6. Réduction de la charge administrative : 
    En automatisant certaines tâches administratives, les professionnels peuvent consacrer plus de temps à l'interaction directe avec les bénéficiaires. Cela renforce la dimension relationnelle en permettant une présence plus significative sur le terrain. Cela sans cacher que le passage de l'écriture manuscrite à l'écriture sur un clavier peut être plus chronophage, mais que ce temps perdu se rattraper sur toute la suite du processus qui entoure le bénéficiaire de l'aide.

  7. Confidentialité et sécurité des données : 
    Les outils numériques peuvent offrir des fonctionnalités de sécurité avancées pour protéger les données sensibles des bénéficiaires. Cela renforce la confiance des bénéficiaires et des professionnels dans la gestion des informations confidentielles. Cela garantit un respect du RGPD quant au traitement de ces données sensibles.

En intégrant judicieusement les outils numériques dans le travail social, il est possible d'améliorer l'efficacité des interventions tout en préservant et renforçant la dimension relationnelle essentielle dans l'aide aux mineurs en danger.

Un aperçu de notre plateforme de communication